VIP-RIP

le sujet est facile ! notre aimable very important pipe s’est fait chopé la bite à la main, ça fait marrer la terre entière. moi y compris.

d’habitude Strauss aime se répandre, mais pour l’instant rien ne filtre de ce qui a pu se passer. Même en connaissant l’animal, je me méfie des américains et de leur procédure pénale. ce qui me désole est ailleurs.

j’ai bien suivi les commentaires de dizaines de journalistes, d’hommes et de femmes politiques, aucun jusqu’à cette heure (15h00 dimanche) ne s’est ému du sort de la soubrette du sofitel, Ophelia. pauvre Strauss, sa carrière est foutue, c’est un habitué, il va arriver ci, il va arriver ça, blablabla, mais REVEILLEZ-VOUS, il y a peut-être une victime, et ce n’est pas Strauss.

donc pour résumer, ma compassion va d’abord à cette femme de chambre, s’il s’avère qu’elle a dit vrai. et j’aurais une seule fois, à la radio, télé, ou dans les commentaires internet, aimé voir un petit mot, demandant: « comment va-t-elle ? ».

ceci est valable pour tous les évènements criminels, le traitement de l’info est en général réservé aux salauds. comment on en est arrivé là, leur passé d’enfant violé, martyrisé, battu et issu d’un milieu défavorisé

je me fous du sort des criminels, j’ai envie de ne m’intéresser qu’aux victimes, à ce pauvre Thierry Simon, massacré « peut être » tant qu’ils ne sont pas jugés et reconnus coupables par la justice, par Kader Chadli, 24 ans, Selim Benkhedidja, 23 ans, et Mohamed Amallou 19 ans.

ou à jean claude Irvoas, simple employé d’une société d’éclairage urbain prenant des photos, mort en 2005 massacré devant sa famille par Benoît Kusonika, 25 ans, Il est le seul à reconnaître avoir porté un coup, condamné à 15 ans de prison. Samba Diallo, 24 ans, et Icheme Brighet, 22 ans, ne reconnaissent pas avoir participé à l’agression, bien que le corps de la victime porte la trace de « neuf hématomes profonds ». Ils sont condamnés à 12 ans de prison.

aujourdhui, comment vont leur famille? comment la société peut-elle leur filer un coup de main?

deux petits exemples de compassion pour des victimes parmi tant d’autre, pour illustrer ce qui se dit depuis des heures sur les médias, sans que soit citée et prise en compte la peine de la victime. alors un peu de décence et arrêtez de sanctuariser les auteurs de crimes, fussent-il directeur du FMI !

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour VIP-RIP

  1. drouin dit :

    « Même en connaissant l’animal, je me méfie des américains et de leur procédure pénale. ce qui me désole est ailleurs ».
    Peut-être que la procédure pénale américaine laisse à désirer sur certains points, mais il y en a un qui a le mérite d’être TRÈS différent de notre « justice » c’est que les américains privilégient les victimes et leurs droits passent avant ceux des loubars comme vous l’expliquez d’ailleurs avec juste raison. Et il est désolant de voir qu’une fois de plus chez nous la présomption d’innocence du prévenu passe avant le désespoir de la victime ou de sa famille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s