le roi, c’est nous !

nos ennuis, nationaux ou européens, ont une cause commune: la dépossession de notre souveraineté par une minorité.

l’étape fondamentale, avant toute réforme, est de reprendre ce qui nous a été confisqué.

les communistes disent: salauds de patrons, ils volent le fruit de notre travail; les libéraux accusent l’état de la même chose. en fait, ils ont tous à la fois, tort et raison. les vrais patrons aujourd’hui font partie d’un même conglomérat politico-industrialo-financier. certains nomment cela le mondialisme, en fait un groupe minoritaire qui servent les mêmes intérêts, les leurs!

 ce sont eux qui ont voulu l’euro, pour pouvoir organiser leur recherche de profit à une échelle uniforme: l’Europe.  chaque pays avec chacun sa monnaie, étant devenu trop petit et compliqué à gérer au sein de leur structure industrielle. l’euro n’a été créé que pour cela et par ceux-là. pour arriver à leur fins, ils ont confisqué le pouvoir législatif puis le pouvoir monétaire, le but ultime aurait été le gouvernement unique européen. ce sont les mêmes qui sont prêts à tout pour sauver l’euro, y compris à endetter les peuples sur plusieurs générations.

seulement à vouloir passer par dessus les peuples à tout prix, c’est oublier la règle essentielle du Jokari: plus on lance loin et fort, plus on se prend un retour de balancier en pleine face, et c’est ce qui va vous arriver, bande d’enfoirés!

laissez nous retrouver notre pouvoir, notre liberté, ou sinon nous les reprendrons par la force s’il le faut.

 tout, absolument tout découle de ce principe. quand on nous empêche de vouloir interdire la venue de ces milliers d’immigrants, c’est au nom de quel principe? ce n’est pas se recroqueviller sur soi-même que de dire: « ma maison n’est la tienne que si je t’y invite! », ce n’est pas se recroqueviller que de dire : « je veux bien commercer avec toi, le chinois, mais sur un pied d’égalité ». c’est cela le vrai libre échange, des personnes et des biens. mais pour pouvoir le dire, il faut récupérer nos frontières, nos lois et notre monnaie.

transformons le chaos des dettes européennes qui ne va pas manquer de nous arriver en un immense vent d’espoir. du pire récupérons le meilleur, une nouvelle constitution où il sera gravé que le POUVOIR N’APPARTIENT QU’AU PEUPLE ET NON A SES REPRESENTANTS ! où il sera inscrit que pour toute décision importante l’ensemble de la communauté sera consultée. 

tout est lié, une immigration encouragée pour peser à la baisse sur les salaires, qui entraîne évidemment des dommages collatéraux sur les systèmes de santé, scolaires, des problèmes de délinquance et de sécurité, des chocs culturels et religieux. autrement dit un véritable changement de société pour le seul profit de cette minorité politico-financière dont l’arme de destruction massive est l’euro. qu’ils périssent par où ils ont vécus! qu’ils soient jugés et punis pour leurs crimes ainsi que leurs complices des médias.

j’ai dit.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s